Contenu

Diffusion du positivisme

Introduction :

JPEG - 14.2 ko
Timbre du centenaire de la mort d’A.Comte,Brésil, 1957
  • Le positivisme, pendant et après Comte, s’est diffusé en France, mais aussi en Europe et en Amérique.
  • En France, les noms d’Émile Littré et de Pierre Laffitte reviennent régulièrement pour incarner une certaine "orthodoxie comtienne". Mais au delà des disciples, le paysage intellectuel français de la fin du XIXe siècle fut marqué par le positivisme dans des domaines et grâce à des hommes très différents : Hippolyte Taine, Ernest Renan, Émile Durkheim, Jules Ferry, Charles Maurras... Tous ont une dette plus ou moins grande envers Comte et ses idées.
  • Le positivisme passa les frontières : En Angleterre, il toucha aussi bien les milieux ouvriers que religieux. Ses principaux chantres outre-manche se nomment Richard Congreve, Georges Lewes ou George Eliot. Ailleurs en Europe, il eut une influence considérable comme en République tchèque ou en Turquie, notamment dans le mouvement des jeunes turcs (Ahmed Riza, président du parlement turc au début du XX è siècle, fut positiviste).
  • Mais c’est en Amérique Latine que le positivisme trouva son plus grand écho, spécifiquement au Brésil. Ce sont des militaires positiviste brésiliens qui mirent en place la République au Brésil en 1889. La devise comtienne "ordre et progrès" orne d’ailleurs toujours le drapeau brésilien...
Illustration Postérité politique du positivisme
Une doctrine à la postérité politique et internationale diverse
 
Illustration Histoire du positivisme en France
Le positivisme après Auguste Comte 1857-1930
 
Illustration Histoire du positivisme à l’étranger
Diffusion du positivisme à l’Etranger : histoire, enquêtes et missions